LOADING

Type to search

Agenda Interviews

Christophe Rousseau (Sportem): “Lille, Paris et bientôt à l’étranger”

Mathieu POPLIMONT vendredi 23 février 2018
Share Button

Le Sportem est de retour au Parc des Princes. A moins d’un mois de l’événement, entretien avec Christophe Rousseau, fondateur de l’agence Troisième Ligne et organisateur de ce 4ème salon européen du marketing sportif.

Le Sport Business: Comment êtes vous passé du stade Pierre-Mauroy de Lille au Parc des Princes ?

Christophe Rousseau: Nous avions imaginé le Sportem à Lille pour répondre à une demande et parce qu’il manquait à un événement fort en France. Lorsque nous faisions des salons professionnels autour de notre cœur de métier, le licensing, nous étions souvent les seuls français, les étrangers ne comprenaient pas. Et au fil du temps, certains pros nous ont dit que si nous montions un événement en France, ils seraient prêts à venir et prendre un stand.

Les gens ont tout de suite beaucoup aimé le professionnalisme et la convivialité du salon. Lille était bien placé pour attirer les anglais notamment mais c’était un frein pour d’autres visiteurs. Nous avons décidé d’installer un cycle de deux ans : deux ans à Lille et deux ans à Paris. Le PSG et Fabien Allègre nous avaient fait part de leur intérêt et il faut reconnaître que la concentration du sport business est sur la capitale.

Quand a commencé la préparation de l’édition 2018 ?

Nous avons identifié les thématiques dès le mois de juin 2017. Nous voulons être au plus près des attentes du monde économique et proposer des axes de développement au monde sportif. Une fois les thématiques identifiées, il faut trouver les intervenants les plus pertinents. Les sujets de cette année ne sont pas traitées en France et en Europe.

Au niveau de la billetterie, les choses se présentent bien ?

On sent que nous sommes un cran au dessus par rapport à l’an dernier en terme d’attractivité, nous le voyons à travers les réseaux sociaux notamment. Sur la billetterie, nous sommes en avance. En 2017, la billetterie s’est déclenchée très tardivement, juste avant l’événement, c’est souvent comme ça. Plus de 500 visiteurs sont venus à l’occasion du Sportem 2017. Le salon est aujourd’hui bien installé auprès des professionnels du secteur.

Pour votre agence Troisième Ligne, cet événement permet de diversifier vos activités ?

L’agence travaille sur la gestion des marques, le développement des droits dérivés et des points de vente. Nous collaborons principalement avec le LOSC et le FC Nantes. En s’appuyant sur ces deux cas, nous souhaitons reconquérir le marché. Nos autres gros clients sont la Fédération Française de Volley, le CNOSF… Le SPORTEM a pris une grosse importance pour nous et nous comptons développer l’événement à l’étranger en Afrique et en Russie. Ce salon est aussi un lien direct avec notre métier de base.

 

Grâce à notre code LSB2018, vous pouvez bénéficier de 50% de réduction sur votre inscription pour le deuxième jour du SPORTEM. Retrouvez toutes les informations sur le site de l’événement.

Share Button

Article suivant