LOADING

Type to search

Actualités

Le groupe Kering pourrait vendre Puma

Rédaction Le Sport Business mardi 31 octobre 2017
Partager cette information

L’équipementier allemand Puma pourrait être vendu dans les prochains mois. La marque, propriété du groupe français Kering, est valorisé près de 6 milliards d’euros.

Puma est en forme. Son bénéfice net est en hausse de 57% sur le troisième trimestre. Entre juillet et septembre, la marque a dégagé un bénéfice net de 62,1 milliards d’euros. Le groupe Kering, anciennement PPR, présidé par François-Henri Pinault, chercherait a profiter de la bonne santé de l’équipementier sportif pour le revendre.

D’après nos confrères de Challenges, c’est la banque Rothschild & Co qui aurait été mandaté pour suivre cette opération. Cela fait longtemps que la rumeur d’une revente circule chez les analystes du secteur financier mais toutes les conditions seraient aujourd’hui réunies.

En 2007, PPR avait racheté 86% de Puma pour un montant 5,3 milliards d’euros. La marque est parvenue à se relancer et à notamment devancé Nike en devenant l’équipementier du club anglais d’Arsenal et en 2018, c’est l’Olympique de Marseille qui rejoindra les rangs de Puma.

Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée. Rejeter