LOADING

Type to search

Actualités Interviews

[Interview] Sport Job Day : des entretiens sur la pelouse de Jean-Bouin

Mathieu POPLIMONT mercredi 06 juin 2018
Share Button

Le Sport Job Day se déroulera le mercredi 13 juin au stade Jean-Bouin. Un événement qui rassemblera toutes les opportunités d’emploi et de formation de la filière économique du sport. Une première en France.

Ancien athlète de haut niveau en triathlon, Stéphane Janssoone est associé dans un cabinet de recrutement spécialisé dans le sport (AG Sport Consulting) et participe au développement de SportyJob.com, un des organisateurs du Sport Job Day.

Pourquoi organisez-vous ce Sport Job Day ?

Depuis 2 ans, SportyJob.com est partenaire de l’ISPO, le salon du sport de Munich. Tout au long de l’année, il y a un espace d’annonces sur le site web et c’est nous qui gérons cette partie. Le jour de l’événement, nous gérons un mur de 20 mètres de long avec des offres d’emploi à pourvoir. Et enfin, toujours sur le salon, nous organisons un grand job dating.

Ce partenariat nous a donné des idées. En échangeant avec Virgille Caillet, le délégue général de l’Union Sport et Cycle, on s’est dit qu’il y avait un service à apporter aux entreprises. Le sport est un marché attractif mais les marques et les revendeurs cherchent à recruter.

Que proposerez vous aux participants ?

Un speed recruiting tout au long de la journée et autour de cela, différents ateliers comme la réalisation d’un bon CV. Il y aura une conférence avec la participation de la ministre Laura Flessel. Les intervenants aborderont des thèmes comme les nouveaux métiers, la formation professionnelle, la mutation du retail, l’internationalisation des marques franaises…

Il vous fallait un lieu symbolique ?

On est dans le sport alors le stade Jean-Bouin se prêtait bien à l’organisation de cet événement. Si le temps est clément, on a poussé l’idée jusqu’à réaliser les entretiens sur la pelouse du stade. Cela sera à la fois détendu et très sport.

Combien d’entreprises seront présentes ?

Il y aura une quinzaine d’entreprises comme Amaury Sport Organisation, adidas, Décathlon, Go Sport, Sport 2000 et des startups seront là.

Quels sont les grands chiffres autour du site SportJob.com ?

On a toujours 200 à 250 annonces qui durent 30 jours chacune. Nous avons un rayonnement international avec des marchés forts: la France, le Royaume-Uni et l’Allemagne. On aimerait aussi se développer en Italie et en Espagne. Notre force, c’est notre capacité technique à s’intégrer sur les systèmes RH des grosses entreprises, c’est très simple et très souple pour eux. Une application mobile existe également et les candidats peuvent poster leur CV vidéo car le savoir-être est aussi important que la savoir-faire.

Tous les participants pourront repartir avec le nouveau numéro du magazine Le Sport Business. 

Plus d’informations sur www.SportJobDay.com

Share Button