LOADING

Type to search

Interviews

Arnaud Leroux (ASICS) : “Dépasser le cadre contracuel et offrir nos compétences à la FFA”

Antoine Orsini lundi 08 octobre 2018
Share Button

Les Jeux Olympiques de la Jeunesse ont débuté ce weekend à Buenos Aires avec près d’une centaine d’athlètes français. Avant de partir en Argentine, la Fédération Française d’Athlétisme (FFA) a réuni les athlètes des équipes de France Jeune ainsi que ses partenaires, dont Asics, pour une journée d’accompagnement.

Ils étaient plus d’une dizaine de jeunes présents vendredi dernier à l’Asics House de Paris, représentant les différentes disciplines de l’athlétisme. Ces jeunes athlètes ont participé à des ateliers axés sur les médias, la communication ou encore la gestion des réseaux sociaux, encadrés par des professionnels du secteur. Pour André Giraud, président de la FFA, « Il est important de leur proposer des ateliers utiles et concrets, qui leur seront à coup sûr utiles durant leur carrière, la présence de nos partenaires comme la MAIF est également important pour leur vie quotidienne ».

Cette journée a aussi été l’occasion pour la FFA de présenter son plan « Athlé 2024 » qui aura pour but de soutenir cette génération et l’aider à performer au plus haut niveau. Cet accord se traduira par un soutien de 3 parties : la Fédération, le club et une entreprise. Des partenariats ont déjà été signés avec des sociétés et beaucoup sont séduites par cette idée d’accompagner un athlète dans sa carrière professionnelle avec pour objectif Paris 2024 mais également sur le plan de la formation et sa reconversion.

L’événement a permis enfin de rencontrer Arnaud Leroux, Directeur marketing d’Asics pour l’Europe du sud.

Le Sport Business : Quel est le poids d’Asics sur le marché français ?

Arnaud Leroux : Nous sommes leader sur le marché du running en France, notre notoriété est très forte, quasiment la meilleure au monde. La France est pour ainsi dire la vitrine d’Asics à l’international et le rayonnement dont va bénéficier le pays grâce aux prochains grands événements sportifs va être très positif pour la marque. Nous avons également de très beaux partenariats comme avec le Marathon de Paris ou la Fédération Française d’Athlétisme que nous souhaitons faire fructifier.

Justement, comment se concrétise votre partenariat avec la FFA ?

Nous sommes partenaires avec la Fédération depuis 2013 et jusqu’en 2021 en équipant les équipes de France, le staff ainsi que les bénévoles des événements organisés par la Fédération. Désormais, nous voulons dépasser le cadre contractuel et mettre à profit nos compétences et savoir-faire comme avec l’événement d’aujourd’hui, qui est une première. En mettant à disposition notre savoir-faire média aux futurs athlètes, ils seront mieux préparer à partager leurs histoires et de motiver toujours plus le grand public. Nous continuons à transmettre la philosophie du créateur d’Asics dans toutes nos prises de parole : plus on fait du sport, plus on est heureux.

Quel est l’objectif de l’Asics House ?

L’Asics House n’est pas ouverte au public, elle sert principalement de showroom pour les distributeurs afin de présenter les nouvelles collections. Nous disposons également d’une salle de sport où nous organisons des événements, notamment pour notre team de running Asics Front Runners, ainsi que des concerts. On peut résumer l’Asics House comme un un hub sportif où les valeurs de la marque sont représentées sous toutes les formes.

Sur quels axes souhaite se développer la marque ?

Actuellement, le marché du running représente plus de 90% de notre activité et restera toujours l’ADN principal de la marque. Depuis quelques années, la croissance du secteur ralentie et il faut donc trouver de nouveaux lieux d’expressions, pour nous le lifestyle. Nous voulons pousser davantage nos marques lifetyle auprès du grand public, en particulier auprès des core runners qui utilisent déjà nos produits. Il faut savoir que la technologie gel qui a fait le succès des modèles running est également utilisé dans ces produits. On voit enfin de plus en plus d’interactions entre le running et l’univers de la mode, nous sommes donc légitimes pour intégrer ce marché.

Share Button