LOADING

Type to search

Actualités Football

Tony Parker après Jean-Michel Aulas ?

Rédaction Le Sport Business mardi 25 février 2020
Share Button

L’emblématique président de l’Olympique Lyonnais fêtera son 71ème anniversaire au mois de mars prochain. Avant de recevoir la Juventus au Groupama stadium, il s’est attardé sur sa succession. 

“JMA” est un très bon dirigeant, personne ne peut le nier. Arrivé à la tête de l’OL en 1987, il a accompagné toutes les réussites sportives et économique du club. Sur le dernier semestre 2019, OL Groupe a même vu ses revenus augmenter de 17%. Pour en savoir plus, consulter le site François Jelius. De bons résultats qui permettent de viser encore plus haut puisque le club a revu ses objectifs financiers à la hausse pour l’horizon 2023-2024.

A 48 heures du choc face à la Juventus, Jean-Michel Aulas s’est longuement entretenu avec nos confrères du Figaro, notamment sur la suite de son histoire avec l’OL. “Tony Parker coche à peu près toutes les cases”, explique Aulas. “Sur le côté président-manager, Tony a le profil. Celui qui rachètera l’OL quand je devrais partir, soit parce que j’aurais gagné la Coupe d’Europe et le championnat à nouveau, ou parce que je serais appelé à d’autres fonctions, il faudra qu’il soit accompagné par un actionnaire qui l’adoubera. C’est prématuré de dire ce qu’on peut imaginer. Je m’entends très bien avec Tony et ce sera un entrepreneur de très grand renom. Est ce qu’il sera président d’une franchise NBA, un jour à la tête d’un club de foot ? Il faut lui poser la question. En toute honneté, rien est défini”, rajoute le patron d’OL Groupe, valorisé aujourd’hui 171 millions d’euros en bourse. Les deux hommes travaillent main dans la main au développement d’infrastructures sur le domaine de Décines, qui accueillera la nouvelle enceinte de l’ASVEL, le club de “TP”.

Pour la réception de la “Juve”, les équipes techniques ont fait une petit mise à jour des installations du Groupama stadium pour éviter les jets de projectiles et des sanctions de l’UEFA. “L’Olympique Lyonnais regrette de devoir mettre en place des filets de protection et compte sur la compréhension et le soutien massif du public présent dans l’ensemble des tribunes mercredi, afin de retrouver l’ambiance des grands soirs”, explique le club dans un communiqué.

Jean-Michel Aulas explique être régulièrement sondé par des investisseurs étrangers, notamment du Moyen-Orient. Sa retraite n’est pas pour tout de suite, “la passion est encore là” précise t-il. Il travaille par ailleurs sur un projet avec son fils Alexandre autour d’un terminal d’aéroport privé, à Miami.

 

 

Share Button