LOADING

Type to search

[Interview] Wimbledon 2014: Darren Tulett à domicile

Interviews

[Interview] Wimbledon 2014: Darren Tulett à domicile

Rédaction Le Sport Business mercredi 18 juin 2014
Partager cette information

Pas de répit pour beIN SPORTS et ses abonnés. Alors que la Coupe du Monde bat son plein, la chaîne 100% sport diffusera à partir du 23 juin le mythique tournoi de Wimbledon. L’occasion d’interroger Darren Tulett, le plus français des journalistes britanniques. beIN SPORTS lui a confié la présentation du tournoi londonien.

LeSportBusiness.com: Darren, pour présenter le tournoi de Wimbledon, vous serez un peu à la maison…

Darren Tulett: C’est exactement ça ! J’en suis plus que ravi parce que, cela peut paraître drôle, mais je vais présenter Wimbledon pour la première fois. Aucune chaîne n’avait encore pensé m’envoyer chez moi pour y travailler. J’étais déjà, pour beIN SPORTS, à Wimbledon lors des Jeux Olympiques 2012 et la victoire d’Andy Murray.

C’est le tournoi le plus prestigieux parmi les grands chelems. Les joueurs sont aussi attirés que les journalistes et les passionnés. Cet endroit est extraordinaire. Les traditions, cette herbe verte londonienne, les tenues blanches… ces petits détails font du tournoi un spectacle magnifique.

 

Vous préparez l’événement depuis plusieurs semaines ?

Depuis que nous avons gagné les droits de Wimbledon et de la saison de tennis, en fait. J’ai discuté avec les dirigeants de beIN et ils m’ont fait part de leur envie de me voir présenter le tournoi. Quand on a ajouté le programme de la Coupe du Monde, on s’est dit que l’été allait être chaud.

C’est vrai que les abonnés peuvent aussi vous retrouver pendant le Mondial…

Oui, seulement pendant la première semaine. Je vais ensuite à Londres pour bien préparer Wimbledon. C’est génial pour nos abonnés: toute la journée il y a Wimbledon et toute la soirée du football. Le seul problème, c’est qu’il faut quand même se lever pour manger et boire (rires).

Pour nous, en tant que journalistes, c’est aussi un été extraordinaire. C’est un honneur de présenter ce tournoi mythique.

On peut aussi parler de votre émission Sports Night. L’émission sera de retour au mois de septembre ?

C’est toujours un peu compliqué de parler de la saison prochaine car la chaîne grandit très vite mais oui, nous serons là en septembre. C’était un pari que nous avions en tête depuis longtemps: avoir une émission en deuxième partie de soirée pour résumer l’actualité du jour. Cela manquait à la chaîne.

Avec Sports Night, Je crois vraiment qu’on a trouvé une bonne équipe, une bonne ambiance. Il y a eu beaucoup d’invités exceptionnels comme Berand Hinault, Yannick Noah, Rio Mavuba. Les gens sont venus par plaisir et amitié pour participer à l’émission. Avec l’équipe, on a trouvé une atmosphère sympa.

« On prend le temps d’écouter les gens, c’est quelque chose que j’essaie de faire depuis longtemps. Les artistes et les sportifs sont très frustrés de ne pas pouvoir s’exprimer librement. Je me souviens d’une histoire de Fabien Galthier sur le maillot rose du Stade Français. 4min30 d’explication, d’autres journalistes se seraient mis à paniquer. Nous, on a était plié de rire. »

 

 

A Wimbledon, vous allez aussi pouvoir recroiser quelques uns de vos anciens collègues ?

Oui, c’est prévu. Je vais retrouver des journalistes de chez Bloomberg, où j’ai commencé en tant que journaliste sportif. Mais sinon, c’est tout frais. Les gens vont être un peu surpris de me voir présenter du tennis. Habituellement, on colle mon image au football.

En Angleterre, on peut être journaliste sportif et présenter beaucoup de sport. En France, vous avez l’habitude de mettre les gens dans des cases. Regardez Gary Lineker, l’ancien attaquant international anglais. Aujourd’hui, il est présentateur sur la BBC et c’est un des meilleurs. Les anglais l’aiment beaucoup, c’est quelqu’un de sympa, souriant et chambreur. Il présente le football, le British Open de golf et il sera présent à Wimbledon.

« J’ai longtemps été déçu qu’on m’associe au mec qui ne parlait que du football anglais. Comme si ma vie ne se résumait qu’à ça. J’ai pratiqué beaucoup d’autres sports et je me sens très à l’aise sur d’autres terrains. Wimbledon, c’est des souvenirs de gamins, j’ai grandis avec ce tournoi. »

Darren TULETT (@1DarrenTulett) sera accompagné de Thibault LE ROL (@ThibautLeRol), Jean-François MAUREL (@JFMaurel) et Charlotte GABAS (@Chagabs).

Parmi les consultants, vous pourrez retrouver Tatiana Golovin (@MissTati13) Sébastien GROSJEAN (@sebocca29), Fabrice SANTORO (@fabsantoro72) et Thierry CHAMPION.

N’hésitez pas à nous rejoindre également sur notre compte Twitter.

Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée. Rejeter