LOADING

Type to search

[Interview] Yann Delaigue, une reconversion réussie

Interviews

[Interview] Yann Delaigue, une reconversion réussie

Rédaction Le Sport Business vendredi 04 septembre 2015
Partager cette information

Yann Delaigue sera l’une des grandes voix de Sud Radio à l’occasion de la Coupe du monde de rugby. Depuis la fin de sa carrière en 2007, l’ancien joueur du XV de France et du RC Toulon n’a pas le temps de s’ennuyer.

LeSportBusiness.com: Vous étiez consultant pour Canal+ à une époque, c’est encore d’actualité ?

Yann Delaigue: J’ai été consultant pour Canal à l’occasion de la Coupe du monde, en 2011, et les années d’après pour le Top14. D’une certaine manière, ça continue, puisque je vais travailler un peu pour Info Sport durant le Mondial, une chaîne qui appartient au groupe Canal+.

On vous retrouvera surtout au micro de Sud Radio pendant la compétition…

Je suis intervenu à plusieurs reprises au cours de l’année dans les émission de Judith Soula. Cela a bien fonctionné, il y a un bon état d’esprit. Naturellement, quand on est venus à parler de la Coupe du monde, tout le monde était d’accord pour que je fasse partie de l’équipe. Une équipe qui est d’ailleurs composée majoritairement de toulonnais (rires).

Les médias, vous y avez déjà pensé ?

Non, pas du tout. A la fin de ma carrière, j’ai eu cette opportunité. C’est Thomas Thouroude, qui était à l’époque sur Info sport, qui m’avait contacté. Il m’avait proposé de faire le binôme avec lui pour la Coupe du monde 2007.

Vous êtes aussi dans le monde de l’entreprise. Parlez-nous de votre rôle au sein d’Orangina Schweppes.

C’est une grosse activité pour moi, quasiment mon activité principale. Je gère les partenariats sportifs du groupe. Avec Orangina, on est dans le rugby. Nous sommes partenaires de la Fédération, du RC Toulon et du tournoi des Six stations (rugby sur neige). Avec Oasis, on accompagne l’équipe de France de handball, hommes et femmes.

Je suis aussi créateur et organisateur de ce tournoi des Six stations. Je fais venir 24 anciens internationaux français et étrangers et on organise une tournée des stations d’hiver. En 2016, le tournoi se déroulera du 15 au 21 février.

Vous avez arrêté votre carrière il n’y a pas si longtemps. Vous trouvez que le rugby a beaucoup changé ?

C’est en perpétuelle évolution, ne serait ce que sur le plan financier avec les contrats qui commencent à flamber. Tout se professionnalise mais il n’y a pas de changements incroyables. C’est plus une évolution qui va vers le haut, c’est le cas dans beaucoup de sport.

En football, on a vu récemment le transfert incroyable de Martial à Manchester United. En rugby, on en est pas là mais l’argent est de plus en plus présent, on l’a vu avec les droits entre Canal et la Ligue. Faut faire attention qu’il n’y ai pas de dérives.

Vous pouvez aussi retrouver notre entretien avec Didier Maïsto, PDG de Sud Radio.

 

Photo: Icon Sport

Ceci est une boutique de démonstration pour test — aucune commande ne sera honorée. Rejeter